Les ministres fdral, provinciaux et territoriaux (FPT) de lAgriculture mettent laccent sur les nouveaux dbouchs pour un secteur en croissance de lconomie du Canada

WINNIPEG, MANITOBA–(Marketwired – 18 juillet 2014) – Ministres FPT de l’Agriculture

Les ministres fdral, provinciaux et territoriaux (FPT) de l’Agriculture ont clos aujourd’hui leur runion annuelle aprs avoir discut principalement de la cration de dbouchs pour un secteur agricole et agroalimentaire dynamique au Canada. Les ministres continuent de planifier en fonction du succs long terme tout en prenant les mesures ncessaires pour renforcer davantage le secteur, dont la contribution au PIB du Canada s’est chiffre 106,9 milliards de dollars en 2013.

Les ministres FPT souhaitent amliorer la collaboration entre les gouvernements, le milieu universitaire et l’industrie afin de continuer btir un secteur moderne et comptitif qui contribue l’conomie et la croissance conomique du Canada. Les ministres poursuivront leurs efforts pour amliorer l’infrastructure, renforcer le cadre de rglementation, largir l’accs aux marchs, amliorer le dveloppement des marchs et promouvoir l’investissement dans l’innovation.

Les ministres reconnaissent le travail accompli par le gouvernement fdral pour moderniser le systme actuel d’enregistrement des varits selon les commentaires issus des consultations auprs du secteur. Ils ont convenu de la ncessit de mettre en place un solide rseau de transport des grains pour que les expditeurs canadiens puissent demeurer comptitifs sur les marchs nationaux et internationaux. Les ministres ont donn leur appui l’laboration d’une approche globale et collaborative pour la gestion des mesures d’urgence, notamment la gestion des risques phytosanitaires et zoosanitaires. Afin d’attirer de nouveaux investissements et de maintenir les agriculteurs canadiens l’avant-garde, les ministres ont discut du plan pancanadien visant renforcer la protection des obtentions vgtales tout en assurant le privilge de l’agriculteur en ce qui concerne les semences conserves. A l’chelle internationale, ils se sont dits favorables l’largissement des dbouchs commerciaux et l’limination des obstacles l’accs au march. Ils continueront de travailler afin d’allger les fardeaux rglementaires inutiles et liminer les obstacles l’innovation. Les ministres ont insist sur l’importance de la qualit des produits canadiens et imports (rciprocit des normes), de mme que sur l’importance des contrles stricts auxquels tous les aliments sont assujettis.

Les ministres ont discut des ngociations commerciales en cours, dont celles entre le Canada et l’Union europenne (UE) et celles avec le Partenariat transpacifique (PTP). Ils ont soulign l’importance de signer des accords commerciaux qui profiteront au secteur agricole et agroalimentaire, tout en reconnaissant la ncessit de grer l’offre au Canada. Pour ce qui est de l’accs aux fromages que confrera l’UE l’accord de libre-change avec le Canada, les ministres ont reconnu l’importance de l’engagement du gouvernement fdral surveiller l’incidence de l’accord et ddommager les producteurs. Ensemble, les gouvernements fdral et provinciaux offrent leur soutien aux industries canadienne et amricaine afin de livrer un message unifi sur les rpercussions qu’ont, des deux cts de la frontire, les exigences des Etats-Unis sur l’tiquetage du pays d’origine (EPO).

Les ministres provinciaux et territoriaux ont soulign l’importance vitale du Programme des travailleurs trangers temporaires (PTET) pour le secteur agricole et agroalimentaire, y compris l’industrie de la transformation des aliments, et ils ont discut de l’importance d’agir pour relever les dfis lis la main-d’oeuvre court et long terme. Ils ont convenu de surveiller et de signaler les effets des rformes fdrales et de travailler avec le gouvernement fdral pour rpondre aux besoins actuels du secteur agricole et agroalimentaire.

Les ministres ont galement abord d’autres sujets importants, tels que la sant des abeilles et l’acceptabilit sociale – l’importance de maintenir la confiance du public dans les pratiques agricoles. Les ministres se sont penchs sur la situation laquelle font face les agriculteurs de la Saskatchewan et du Manitoba en raison des rcentes inondations.

Les faits en bref

/T/

— L’agriculture est un domaine de comptence partage au Canada : les

gouvernements fdral, provinciaux et territoriaux travaillent en

troite collaboration pour laborer et administrer des politiques et des

programmes.

— Le systme agricole et agroalimentaire canadien est une chane

d’approvisionnement complexe et intgre qui comprend des fournisseurs

d’intrants et de services, des producteurs primaires, des

transformateurs d’aliments et de boissons, des dtaillants et grossistes

de produits alimentaires et des fournisseurs de services de

restauration. Les activits le long de cette chane d’approvisionnement

procurent des avantages conomiques importants aux chelons fdral et

provincial-territorial.

— Le secteur agricole et agroalimentaire canadien a employ plus de 2,1

millions de personnes, soit un emploi sur huit au Canada, en 2012.

— Le Canada se classe au cinquime rang des exportateurs mondiaux de

produits agricoles et agroalimentaires, et ses exportations ont totalis

50,4 milliards de dollars en 2013.

/T/

Citations

“La collaboration et les partenariats entre le gouvernement fdral et les gouvernements provinciaux et territoriaux sont essentiels pour assurer la prosprit long terme de l’agriculture canadienne. Nous continuons d’tablir un cadre moderne ax sur des principes scientifiques, qui fera du Canada une destination de choix pour les investissements dans la recherche-dveloppement et la transformation valeur ajoute. En mettant l’accent sur l’accs aux marchs en croissance et les nouveaux dbouchs, nous ferons en sorte que le secteur demeure un moteur de la croissance conomique au Canada.” – Gerry Ritz, ministre fdral de l’Agriculture

“L’agriculture, qui repose sur l’innovation, est la pierre angulaire de l’conomie. Nous continuerons de travailler avec nos homologues de partout au pays pour crer des dbouchs ici, chez nous, et l’chelle mondiale pour les producteurs, les transformateurs et tous les intervenants de la chane de valeur grce des investissements stratgiques. Paralllement, nous devons continuer de centrer nos efforts sur les questions importantes aux yeux des producteurs, comme la gestion intgre de l’eau, les changes commerciaux, la gestion des risques de l’entreprise, la salubrit des aliments et le transport.” – Ron Kostyshyn, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et du Dveloppement rural du Manitoba

Liens additionnels

– Cultivons l’avenir 2 (CA 2)

– Comit des innovateurs en agriculture

DOCUMENT D’INFORMATION

Les prsentations et les discussions au cours de la confrence annuelle des ministres fdral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture ont port sur les thmes suivants :

Innovation

Les ministres ont discut de la ncessit d’accrotre la productivit agricole pour rpondre la demande mondiale croissante en adoptant de nouvelles technologies, en amliorant les pratiques de production et d’exploitation, en intensifiant la recherche et le dveloppement et en investissant dans la main-d’oeuvre. En se fondant sur la politique et les programmes actuels du cadre quinquennal Cultivons l’avenir 2 (CA 2), les ministres ont examin les enjeux, les tendances et les stratgies long terme qui dtermineront la russite du secteur. Dans ce contexte, les ministres ont t mis au courant des recommandations formules par le Comit des innovateurs en agriculture dans leur rapport qui sert de fondement la prise de mesures gouvernementales et sectorielles dans des domaines cls pour aider le secteur connatre du succs l’chelle mondiale.

Rglementation

La modernisation de la rglementation renforcera davantage la comptitivit du secteur et assurera le maintien d’un systme de classe mondiale visant protger la sant et la scurit des Canadiens avec un niveau appropri de surveillance. Les ministres reconnaissent l’importance des initiatives de transformation axes sur les rsultats proposes par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) pour allger les fardeaux rglementaires inutiles et liminer les obstacles l’innovation, tout en assurant et la complmentarit des interventions FPT.

Enregistrement des varits de cultures

Les ministres ont pris connaissance des progrs accomplis dans la modernisation du systme d’enregistrement des varits du Canada et des rsultats de la consultation du secteur. Les fonctionnaires fdraux responsables tabliront des plans pour transformer le systme actuel tout en prservant ses avantages, savoir l’assurance de la qualit et la rputation internationale du Canada comme producteur de crales, d’olagineux et de grandes cultures de qualit suprieure.

Transport des grains

Le gouvernement fdral a pris des mesures concrtes dans le cadre du projet de loi C-30 afin de grer l’arrir du transport des grains et aider le rseau de transport rpondre la demande de pointe future. Ces mesures consistaient accrotre la transparence de la chane d’approvisionnement, renforcer les contrats entre les producteurs et les expditeurs et mettre en place une rglementation sur le transport ferroviaire et les grains le 1er aot, pour le dbut de la campagne agricole. Etant donn que les gouvernements et l’industrie s’efforcent d’amliorer la productivit et les rendements, il est essentiel d’avoir un solide systme de logistique en expansion pour que les expditeurs demeurent comptitifs sur les marchs nationaux, continentaux et outre-mer.

Stratgie internationale et commerce

Comme prs de la moiti de la production agricole du Canada est destine l’exportation, le potentiel de croissance du secteur dpend de la capacit de ce dernier augmenter ses dbouchs l’tranger, ce qui en fait une grande priorit pour le secteur et les gouvernements. En 2013, la valeur des exportations du secteur canadien de l’agroalimentaire et des produits de la mer a atteint un niveau record de 50,4 milliards de dollars. Les ministres continuent de soutenir les efforts dploys pour stimuler l’innovation et crer un avantage concurrentiel qui viendra complter les initiatives gouvernementales de dveloppement de marchs axs sur le commerce, en reconnaissant la gestion de l’offre. Les ministres continuent de favoriser un programme international ambitieux, y compris des ngociations commerciales, des activits d’accs aux marchs et de dveloppement des marchs, ainsi qu’une collaboration soutenue pour tirer le maximum des efforts internationaux. L’industrie canadienne du vin a fait une prsentation sommaire qui mettait en relief l’importance de ce sous-secteur agricole en croissance pour les marchs intrieurs et extrieurs.

Gestion des risques de l’entreprise (GRE)

Le portrait global des risques volue au gr de la transformation et de la croissance du secteur agricole dynamique du Canada. Pour rduire les cots conomiques des vnements dfavorables, les gouvernements ont grandement amlior les programmes d’assurance de Cultivons l’avenir 2 pour qu’ils servent de premire ligne de dfense aux producteurs. Ils ont notamment apport des amliorations l’assurance rcolte et ont mis en place le Programme d’assurance des prix du btail dans l’Ouest. En outre, le cadre CA 2 prvoit un ensemble de programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) pour aider les producteurs composer avec l’instabilit extrme des marchs et les catastrophes naturelles. Les gouvernements FPT continueront de surveiller et d’valuer les programmes de GRE, ainsi que de consulter le secteur, pour s’assurer qu’ils rpondent aux besoins des producteurs et pour clairer le prochain cadre stratgique.

Gestion des mesures d’urgence

Les ministres ont approuv la prise de mesures proactives pour mitiger les risques selon une approche axe sur les divers lments de la gestion des situations d’urgence, savoir la prvention, la prparation, l’intervention et la relance. Une partie de ces mesures iront de pair avec les efforts dploys par les gouvernements FPT afin d’amliorer la collaboration entre les gouvernements, le milieu universitaire et le secteur dans l’examen de solutions pour prvenir les risques zoosanitaires et phytosanitaires qui menacent la viabilit et le bien-tre conomique du secteur. En outre, les ministres ont pris note des travaux importants entrepris avec le secteur pour tablir une stratgie en cas de perturbation des marchs du btail et ont ritr leur appui ce projet afin d’en assurer l’achvement en 2015.

Sujets d’actualit

Les ministres se sont engags continuer de collaborer avec les apiculteurs et le secteur des cultures pour assurer la sant de la population d’abeilles. En ce qui concerne le dossier du virus de la diarrhe pidmique porcine, les ministres ont reconnu l’importance des efforts concerts qui sont dploys pour contenir le virus et encourag les intervenants continuer de mettre l’accent sur l’application de mesures de bioscurit d’un bout l’autre de la chane de valeur pour protger l’industrie porcine. Les ministres ont galement discut de l’importance de pratiques de gestion intgre de l’eau pour favoriser une croissance soutenue et attnuer les risques.

Suivez-nous sur Twitter : AAC_Canada

La photo associe ce communiqu est disponible l’adresse suivante : media3.marketwire.com/docs/agriphoto_800.jpg

Coordonnes:

Relations avec les mdias

Agriculture et Agroalimentaire Canada

Ottawa (Ontario)

613-773-7972

1-866-345-7972