La nouvelle norme de bioscurit contribue à la protection des chevaux canadiens

OTTAWA, ONTARIO–(Marketwired – 20 juin 2016) – Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), en partenariat avec Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), Canada Hippique et les organismes du secteur quin, a labor la Norme nationale de bioscurit au niveau de l’exploitation et de l’installation pour le secteur des quids.

Ce nouveau document d’orientation peut tre utilis par les propritaires et les gardiens de chevaux comme moyen rentable de limiter le risque d’closions de maladie dans les exploitations et autres installations o les chevaux sont gards.

Le financement requis pour l’laboration de cette norme a t accord au titre de Cultivons l’avenir 2, le cadre stratgique d’Agriculture et Agroalimentaire Canada pour l’agriculture. La norme peut tre adopte dans sa totalit ou complter les programmes existants sur la bioscurit dans les exploitations, car elle offre :

/T/

— une orientation sur les pratiques de bioscurit efficaces permettant de

limiter la transmission des maladies;

— des moyens de rduire la frquence, la porte et les effets de

l’closion d’une maladie;

— plusieurs mthodes pour amliorer l’tat de sant, le bien-tre et la

productivit des chevaux.

/T/

Par le truchement de ce partenariat, nous mettons actuellement au point un guide de bioscurit qui donne de l’information additionnelle sur la faon d’atteindre les objectifs de bioscurit noncs dans la norme. Ce guide sera disponible la fin de 2016.

Faits en bref

/T/

— Le Canada dispose dj de normes nationales de bioscurit pour les

secteurs des oiseaux, des abeilles, des bovins, des produits laitiers,

des caprins, des visons et des ovins.

— Les propritaires de chevaux et les membres de l’industrie quine dans

l’ensemble du pays ont fait des suggestions et pass en revue la version

prliminaire de la norme nationale de bioscurit avant la rdaction de

la version finale.

— Pour protger la sant humaine et animale, l’ACIA fait des inspections

et a mis en place des programmes de surveillance et d’analyse. L’ACIA

met en application des programmes lis la production et la sant des

animaux pour prvenir l’introduction de maladies animales exotiques et

la propagation de certaines maladies animales indignes.

/T/

Citations

“En tant que reprsentante de Canada Hippique, je suis heureuse d’avoir appuy l’ACIA dans l’laboration de cette norme nationale. J’ai particip ce projet titre de coprsidente et collabor avec un comit comptent et dvou form de membres de rgions et d’organismes trs divers. La norme et le guide sur la bioscurit sont tous deux des rfrences utiles pour toutes les installations et activits questres. Ces outils visent amliorer et garantir la sant des chevaux canadiens.”

– Dre Mary Bell, reprsentante de Canada Hippique et coprsidente du Comit consultatif national sur la bioscurit des quids 2016.

“Au Canada, les normes nationales de bioscurit ont connu un vritable succs dans les secteurs des oiseaux, des abeilles, des bovins, des produits laitiers, des caprins, des visons, des ovins et des porcins. Grce la mise en place de telles lignes directrices dans le secteur des quids, ceux qui possdent des chevaux ou en prennent soin seront mieux outills pour protger davantage les chevaux contre les maladies. Cette ralisation a t rendue possible grce la collaboration avec d’autres ministres du gouvernement, des propritaires de chevaux et de l’industrie quine. En travaillant ensemble, nous continuons accrotre la capacit du Canada mieux protger nos animaux.”

– Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture du Canada

Liens connexes

– Bioscurit animale

– Cultivons l’avenir 2 – Agriculture et Agroalimentaire Canada

– Norme nationale de bioscurit au niveau de l’exploitation et de l’installation pour le secteur des quids

– Autres normes nationales de bioscurit

Coordonnes:

ACIA, Relations avec les mdias

613-773-6600